Isolants biosourcés : des isolants naturels et performants

Isolants biosourcés | France energie solidarite

“Les isolants biosourcés sont des matériaux écologiques obtenus à partir de matière première végétale et animale. Ils sont appréciés pour leurs performances thermiques dans l’isolation intérieure et extérieure. La fibre de bois, l’ouate de cellulose, la laine expansée, le chanvre ou la laine de liège font partie des meilleurs choix en termes d’isolants naturels.”

Pour une meilleure isolation thermique de votre maison, il est important de bien choisir votre isolant. L’idéal est d’avoir un isolant doté d’excellentes performances acoustiques et phoniques tel que les isolants biosourcés. Ce sont des matériaux issus de la production biologique de matières premières végétales ou animales. Dans cette gamme, vous avez plusieurs choix : la fibre de bois, la laine de chanvre, le liège, le lin, l’ouate de cellulose ou la laine de mouton. Les isolants biosourcés sont des isolants performants et aussi respectueux de l’environnement.

Qu’est-ce qu’un isolant biosourcé ?

Les isolants biosourcés ou isolants naturels sont des matériaux qui proviennent de matières premières d’origine biologique. Ils ont subi très peu de traitements et n’ont pas eu besoin de beaucoup d’énergie dans leur processus de fabrication. Les matières premières sont végétales (chanvre, lin, blé), mais elles peuvent aussi être animales (canard, mouton).

Isolants biosourcés | France energie solidarite

Les caractéristiques des isolants biosourcés

Les isolants biosourcés sont écologiques, recyclables et durables. Comparés aux autres types d’isolants, ces matériaux possèdent une bonne performance thermique. Ils ont également un fort déphasage : ils peuvent procurer de la fraîcheur en période de grande chaleur.

Isolants naturels | France Energie Solidarite

Ces isolants végétaux sont aussi hygroscopiques. Cela signifie qu’ils sont perméables à la vapeur d’eau et possèdent une bonne régulation de l’humidité. De ce fait, ce matériau constitue un choix idéal dans la rénovation de bâtiment pendant laquelle il est important d’avoir une continuité des transferts d’humidité. Les isolants biosourcés peuvent se présenter sous forme de rouleaux, de panneaux ou en vrac. Et enfin, ils sont privilégiés pour la construction de maison écologique.

5 isolants biosourcés pour vos travaux d’isolation

Il existe plusieurs types d’isolants biosourcés. Ils ont des propriétés différentes les unes des autres. De la fibre de bois à la laine de mouton, en passant par le liège, l’ouate de cellulose ou le chanvre, chaque isolant répond à un besoin spécifique.

Type isolants biosources | France Energie Solidarite

1. Fibre ou laine de bois, pour toutes les structures

La fibre ou la laine de bois s’obtient par la transformation de copeaux de bois. Généralement vendue en rouleaux ou en panneaux, elle résiste au feu et possède une bonne conductivité thermique. Etant un produit durable, elle convient bien pour l’isolation des combles, plafonds, murs extérieurs, planchers bas et intermédiaires.

Laine de bois | France Energie Solidarite

2. La laine de chanvre, pour les zones humides

Le chanvre est une plante écologique qui ne nécessite aucun herbicide, insecticide ou fongicide pour sa culture. C’est pour cela qu’elle est utilisée dans de nombreux travaux dont l’isolation thermique d’une maison. Elle possède une bonne conductivité thermique et acoustique. Dotée d’une bonne conductivité thermique et acoustique, la laine de chanvre convient pour l’isolation des murs ou la toiture.

Laine de chanvre | France Energie Solidarite

3. Ouate de cellulose, pour vos combles aménagés

L’ouate de cellulose est un produit fabriqué à partir de matériaux recyclés tels les journaux ou la boue papetière. Après avoir été moulu, le papier est traité contre les moisissures, le feu et les insectes. Dotée d’une performance thermique et acoustique, elle convient à l’isolation des combles aménagés. L’ouate de cellulose se présente en flocons ou en vrac.

Ouate de cellulose | France Energie Solidarite

4. Liège expansé, pour les murs et toitures

Grâce à sa performance en isolation phonique, le liège expansé s’utilise pour la décoration des murs. Obtenu à partir de l’écorce de liège, le matériau se présente sous forme de panneaux. Grâce à sa bonne conductivité thermique, il convient pour une isolation des murs et de la toiture par l’extérieur.

Liège expansé | France Energie Solidarite

5. Laine de mouton, pour les combles

La laine de mouton est un matériau à base de tonte de brebis. En plus de sa grande performance thermique et phonique, elle absorbe très bien l’excès d’humidité et ne se tasse pas. La laine de mouton se présente en rouleaux ou en vrac. Elle convient à l’isolation des combles, en l’agrafant entre les chevrons des rampants ou en la déroulant sur le plancher.

Laine de mouton | France Energie Solidarite

Points importants à retenir sur les isolants biosourcés

Les isolants biosourcés sont naturels et très stables. Ils peuvent durer plus longtemps que les isolants minéraux. Ils se tassent rarement. La plupart des isolants biosourcés sont inflammables et doivent être mis à l’abri d’une source de chaleur ou de feu. Il faut aussi les protéger de l’humidité, car cela peut les tasser. Ils sont également sensibles à la moisissure.
Isolants biosourcés naturels | France Energie Solidarite

Les isolants biosourcés s’adaptent bien à vos travaux d’isolation thermique intérieure et extérieure. Il existe en plusieurs types et il convient de faire son choix en fonction de la structure à isoler.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *