Isolants minéraux : comment faire son choix ?

Isolants minéraux | France Energie Solidarite

“Lorsque vous décidez de réaliser l’isolation de votre habitat, le choix vous semble difficile quant aux types d’isolants à utiliser. Laine de verre, verre cellulaire, laine de roche ou vermiculite… sont des matériaux fabriqués à partir de la roche volcanique ou du verre recyclé. Ils figurent dans la catégorie des isolants minéraux. De plus, grâce à leurs performances thermique et phonique, ils sont adaptés pour vos travaux d’isolation intérieure et extérieure. Explications.”

En rénovation comme en construction neuve, l’isolation thermique est une étape essentielle pour vous procurer un confort thermique optimal. Le choix d’un bon isolant s’impose alors. Les isolants minéraux se positionnent comme les plus économiques tout en étant performants. La laine de roche, la laine de verre, le verre cellulaire ou encore la vermiculite sont les plus sollicités pour l’isolation d’une maison. En effet, ils offrent d’excellentes performances thermiques et acoustiques.

C’est quoi un isolant minéral ?

Les isolants minéraux s’obtiennent par transformation de matières d’origine minérale. Les roches volcaniques, le verre recyclé, le sable ou la silice constituent les matières premières principales dans leur conception. Le processus de fabrication consiste à faire chauffer la matière première à haute température (environ 1500°) pour obtenir de la laine ou du verre. Les isolants minéraux sont les plus utilisés en termes d’isolation en raison de leur performance thermique.

Isolant mineral | France Energie Solidarite

Isolants minéraux : des matériaux à faible conductivité thermique

Les isolants minéraux figurent parmi les isolants qui ont la plus basse conductivité thermique. C’est-à-dire qu’ils s’opposent mieux au transfert de la chaleur par conduction. Grâce à cette propriété, ils présentent d’excellentes performances thermiques et acoustiques. Ces matériaux permettent de garder la chaleur en hiver ou de procurer la fraîcheur en été dans votre maison.
Isolants mineraux faible conductivité thermique | France Energie Solidarite

En tant que substances hygroscopiques, les isolants minéraux offrent une bonne protection contre l’humidité. Dotés d’une bonne stabilité, ils représentent un excellent choix pour l’isolation des combles, des toitures ou encore du plancher. Les isolants minéraux existent en différents formats : en panneaux rigides ou semi-rigides, en rouleau, en flocons ou en vrac.

A chaque besoin un isolant minéral

Les isolants minéraux existent dans de nombreuses variétés, chacune possédant ses propres caractéristiques. Il convient alors de bien choisir le bon isolant en fonction de vos besoins.

Type isolant minéral | France Energie Solidarite

La laine de verre : la plus économique

La laine de verre s’obtient par la fusion du sable avec des fragments de verre. Elle possède un bon pouvoir isolant et d’excellentes performances thermiques. Grâce à ces propriétés, elle est généralement utilisée pour les murs et les combles. Très sensible à l’eau, elle requiert toutefois la pose d’une membrane d’étanchéité pour préserver son état. En effet, sans protection, elle se tasse rapidement.

Laine de verre | France Energie Solidarite

En rouleau ou en vrac, la laine de roche reste l’isolant le plus vendu. Son application dépend du format.

La laine de roche : la plus répandue

La laine de roche provient de la transformation d’un minéral de fer en fibres. Elle contient également d’autres éléments recyclés. Elle convient pour l’isolation des murs, des combles ou des sous-sols de maisons. Tout comme la laine de verre, elle détient d’excellentes performances thermiques et phoniques. En revanche, elle ne résiste pas au feu et à l’humidité. Ainsi, elle requiert un traitement anti-feu et une protection contre l’humidité.

Laine de roche | France Energie Solidarite

Elle se présente en forme de rouleaux, en panneaux ou en vrac.

Le verre cellulaire : un matériau imperméable

Le verre cellulaire provient de la transformation du sable siliceux en mousse rigide. Imperméabilité, résistance au feu, durabilité, stabilité… sont autant de raisons de le choisir pour l’isolation des planchers et des toitures.

Verre cellulaire | France Energie Solidarite

Le verre cellulaire existe en panneaux rigides ou en mousse de verre.

La vermiculite : un isolant très stable

Issue de la fusion de mica avec des roches volcaniques, la vermiculite est idéale pour isoler les planchers, toitures ou murs. Elle possède une grande résistance au feu, aux rongeurs, aux insectes et à l’humidité. Elle reste également stable dans le temps. Notez cependant que la vermiculite a une performance thermique moindre comparée aux autres isolants issus de sa famille.

Vermiculite | France Energie Solidarite

Pourquoi opter pour les isolants minéraux pour ses travaux d’isolation ?

Les isolants minéraux ont avant tout l’avantage d’être des isolants résistants. Ils résistent à l’humidité, au feu et aux rongeurs. Stables et durables, les isolants minéraux pourrissent rarement. Polyvalents et moins chers, ils s’appliquent sur tous types de surfaces d’un bâtiment.

Avantages isolants minéraux | France Energie Solidarite

Sachez cependant que la plupart des isolants minéraux sont perméables et nécessitent la pose d’un pare-vapeur pour les protéger. Avec la protection nécessaire, ils durent plusieurs années.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *