Comble maison : quelles différences entre comble perdu et comble aménageable ?

Comble maison | France Energie Solidarite

“Comble perdu ou aménageable ? Généralement, un comble maison reste inoccupé car souvent considéré comme inhabitable. Aménager les combles devient cependant de plus en plus fréquent pour les transformer en espace de vie. Quel que soit votre choix, sachez que vous devrez isoler ces endroits pour garantir le confort thermique de votre maison. Pour la réalisation de ces travaux, bénéficiez des aides et subventions de l’Etat grâce au programme « Isolation à 1 euro ».”

Partie se trouvant entre la toiture et le plafond du dernier étage, un comble maison renferme les charpentes et les solives. A l’issue de quelques travaux d’aménagement, cet endroit peut devenir habitable. En revanche, lorsqu’il est difficile d’accès, il devient un comble perdu. Si 30 % des déperditions énergétiques dans une habitation se passent au niveau des combles, il est désormais nécessaire de les isoler. Les travaux d’isolation des combles sont éligibles aux aides et subventions octroyées par l’Etat dans le cadre du programme « Isolation à 1 euro ». Ce programme vous permet, entre autres, d’isoler vos combles à un faible coût, avec une aide financière.

Comble perdu : un comble maison non habitable

Lorsque l’espace entre le plafond du dernier étage et la toiture est assez faible, vous avez affaire à un comble perdu. Avec une hauteur moyenne de 1,80 mètre, la charpente y est légère et se positionne de façon croisée, rendant tout aménagement impossible. En général difficiles d’accès, les combles perdus sont inhabitables. Une hauteur sous plafond trop faible empêche son accessibilité et une charpente trop imposante réduit l’espace de la pièce.

 

Comble maison | France Energie SolidariteI

Il convient tout de même d’isoler cet espace. En effet, le comble perdu s’expose directement à la toiture : c’est un endroit très critique où se produisent la plupart du temps des ponts thermiques. Pour les travaux d’isolation, vous pouvez bénéficier du programme « Isolation à 1 euro ».

Combles aménageables : un lieu de vie supplémentaire

A la différence du comble perdu, un comble aménageable est habitable. La hauteur sous plafond est assez grande et facile d’accès. Selon la loi Carrez, si les combles disposent d’une hauteur sous plafond de 1,80 mètre au minimum et que si la pente du toit possède une inclinaison supérieure à 30 %, alors les combles sont aménageables.

Combles aménageables | France Energie SolidariteI

Bien souvent, les combles aménageables peuvent vous servir de grenier ou d’espace de jeux. Si le volume est assez important, ils peuvent devenir une chambre parentale. Si vous souhaitez vous en servir, vous devez également procéder à l’isolation de cette partie. L’utilisation d’isolants sous plaque ou en rouleau permet de ne pas perdre d’espace habitable.

Comment faire pour rendre habitable un comble maison ?

Un comble maison peut se transformer en espace habitable quand l’accès y est possible. Avec une charpente traditionnelle (en poutre de bois), vous pouvez aménager les combles si les solives sont assez résistantes pour la pose d’un plancher. Avec une charpente industrielle avec des fermettes, vous devez d’abord effectuer quelques travaux de modification sur la toiture. Pour créer un espace de vie supplémentaire dans votre comble, seule une déclaration des travaux est obligatoire si la surface habitable est inférieure à 20 m2. Un permis de construire est en revanche nécessaire si vous devez augmenter cette surface à plus de 20 m2 ou si projetez de rehausser votre toiture. Voici les 3 étapes pour rendre habitable vos combles.

1. Entamer des travaux de modification sur la charpente

En modifiant la charpente, vous gagnez un volume important d’espace. En effet, vous pouvez, par exemple, démonter la triangulation centrale des fermettes ou modifier l’alignement des poutres traditionnelles. Vous pouvez ainsi créer des cloisons ou des fenêtres de toit.

Comble Habitable | France Energie SolidariteI

Si la structure le permet, il est aussi possible de surélever la maison pour créer un nouveau toit et, par conséquent, de gagner un peu d’espace. Mais attention, cette opération doit prendre en compte la structure des murs et la résistance de la fondation. En effet, celle-ci pourrait ne pas supporter une nouvelle toiture. En outre, si vous choisissez également de modifier la pente du toit, un changement de toiture et de charpente est obligatoire. Dans ce cas-là, vous devez d’abord vous renseigner auprès de votre commune.

2. Faire un décaissement du plafond

Une autre solution permettant de gagner de l’espace consiste à abaisser le plafond du dernier étage. Dans ce cas, les travaux sont assez lourds et nécessitent une importante rénovation. En outre, il faut toujours respecter une hauteur sous plafond de 2,45 mètres requise pour les chambres.

Décaissement du plafond | France Energie Solidarite

3. Procéder à l’isolation

Afin de rendre les combles habitables, vous devez également penser à leur isolation. Pour les combles aménageables, vous avez le choix entre un isolant en rouleau ou en plaques. La laine de verre et la laine de roche s’adaptent facilement à ce genre d’endroit. La laine de bois est aussi intéressante. Pour ne pas réduire la surface habitable, choisissez des isolants peu épais, mais qui offrent une bonne performance thermique. Ensuite, il faudra aussi penser à la plomberie et à l’électricité en fonction de l’utilisation de l’espace.

Combles habitables | France Energie Solidarite

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *