Isolant mince : isolant à part entière ou simple complément d’isolation ?

Isolant Mince | France Energie Solidarite

“Pour améliorer les performances thermiques de votre habitation, optez pour l’isolant mince. Cet isolant nouvelle génération agit comme un réflecteur puisque les couches qui le constituent font réfléchir le rayonnement du soleil. Ainsi, vous évitez les déperditions énergétiques de votre maison. A poser comme un écran sous la toiture ou comme un pare-vapeur, le matériau vient en complément d’isolation.”

En termes d’isolants thermiques, le choix est très large. Si vous souhaitez un isolant nouvelle génération, optez pour les isolants minces. Créé à partir d’un processus de technologie spatiale, un isolant mince ou isolant multicouche se distingue des isolants classiques par son mode de fonctionnement. Dans le domaine de rénovation, il sert à renforcer une isolation existante. Il peut aussi servir d’écran anti-rayonnement. Découvrez les caractéristiques des isolants minces.

Qu’est-ce qu’un isolant mince ?

L’isolant mince se présente sous la forme d’une feuille d’aluminium réfléchissante ou d’un film aluminisé. Très léger grâce à sa faible épaisseur, il s’agit d’un isolant multicouche. En effet, l’isolant mince est constitué de plusieurs couches d’aluminium, séparées entre elles par des couches intermédiaires de différentes natures. Vous y trouverez des feutres, de la ouate ou encore de la mousse. A l’issue du processus de transformation, vous obtenez un isolant multicouche de quelques millimètres à quelques centimètres d’épaisseur, vendu en rouleaux. L’épaisseur d’un isolant multicouche varie entre 3 mm et 3 cm.

Isolant mince | France Energie Solidarite

Un isolant fonctionnant comme un réflecteur

Aussi appelé « isolant réflecteur », l’isolant mince fonctionne comme un réflecteur en renvoyant le rayonnement thermique qu’il reçoit. Il réfléchit ainsi le flux de rayonnement envoyé par le soleil. Il permet alors d’éviter les déperditions énergétiques. Avec une valeur de résistance thermique plus grande que celle des isolants conventionnels, l’isolant mince ne dispose pas de grandes performances thermiques. Il vient alors compléter une isolation thermique déjà posée. Vous pouvez ainsi l’utiliser comme sous couche-isolante pour une isolation classique.

Isolant réflecteur | France Energie Solidarite

Un isolant léger et maniable

Doté d’une faible épaisseur, l’isolant mince est très léger et facile à poser. Très souple, il convient aux endroits difficiles d’accès. Avec une parfaite étanchéité à l’air, ce type d’isolant peut aussi servir de pare-vapeur en complément d’un isolant minéral ou isolant biosourcé. En matière de sécurité au feu, l’isolant mince n’est pas incombustible, mais avec les protections nécessaires, il résiste au feu. En revanche, il résiste à l’humidité et aux rongeurs. Le dépôt de poussière sur sa surface réfléchissante peut le dégrader.

Isolant mince : léger et maniable | France Energie Solidarite

Isolant mince vs isolant classique

L’isolant mince se distingue des isolants classiques de par leur présentation et leurs caractéristiques. Tout d’abord, l’isolant mince est cinq fois moins épais que l’isolant classique. Il convient alors aux endroits où la pose d’un isolant conventionnel est difficile à réaliser. En outre, l’isolant mince peut venir compléter un isolant classique (comme pare-vapeur ou sous-couche) afin d’améliorer les performances thermiques de ce dernier.

Isolant mince vs isolant classique | France Energie Solidarite

Dans quel cas utiliser ce matériau comme isolant ?

En raison de sa capacité à réfléchir le rayonnement thermique, l’isolant mince s’utilise dans de nombreuses applications. Il se pose comme écran de sous-toiture qui permet de récupérer les apports solaires en hiver et de garder votre maison fraiche en été. Grâce à sa parfaite étanchéité, l’isolant mince s’utilise également comme pare-vapeur pour protéger un isolant classique. Comme il est souple et maniable, il se pose sur différentes formes de surfaces et convient aux combles, aux murs, aux sols ou à la toiture. Il suffit juste de le découper et de l’agrafer.

Utilisation isolant mince | France Energie Solidarite

Pourquoi choisir un isolant mince ?

L’isolant mince est un isolant nouvelle génération très intéressant pour compléter votre isolant thermique dans le cadre de vos travaux de rénovation. Souple et maniable, il se pose de façon très aisée et peut convenir là où un isolant classique semble difficile à utiliser. Sa faible épaisseur permet une pose dans diverses configurations. Disposant d’une grande longévité, elle est très résistante à la vapeur d’eau, à l’humidité et aux rongeurs.

Avantages isolant mince | France Energie Solidarite

Cependant, cet isolant dispose d’une faible performance thermique et acoustique s’il est utilisé seul. Pour le rendre performant, adoptez-le comme complément d’isolant.

Combien coûte ce produit ?

Généralement, l’isolant mince est disponible en rouleaux ayant des épaisseurs allant de quelques millimètres à 3 cm. Sous cette forme, son prix varie entre 15 et 30 euros le mètre carré. Si vous faites appel à un professionnel pour la pose, il faut y ajouter le coût de la main-d’œuvre qui varie d’un artisan à un autre. En effet, la facturation dépend de plusieurs facteurs comme la surface à isoler, l’état de la zone de travail (accès difficile…). Pour en savoir plus, le mieux est de faire une demande de devis ou bien renseignez-vous sur vos droits sur les aides disponibles en cliquant ici.

Prix isolant mince | France Energie Solidarite

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *